LEOŠ JANÁČEK (1854-1928): PIANO WORKS (I)

En stock

Tout comme Dvořák, Janáček pratiqua l’orgue, surtout de 1875 à 1905, plus que le piano, bien qu’il composa essentiellement au clavier après la mort de sa fille Olga. Il ne laisse que quelques chefs-d’oeuvres, pièces brèves ou cycles juxtaposant dialogues vrais ou imaginaires, marqués par une grande différence d’affectivité, de dynamique. Leur langage interrogatif, amoureux, exalté, désespéré ou violent, forme comme un contrepoint onirique à son fantastique répertoire lyrique. Le jeu de Slávka Pěchočová a retenu la rigueur de son premier professeur, Martin Hršel, et l’expressivité quasi impressionniste du second, le célèbre Prof. Ivan Moravec, admirateur de Arturo Benedetti Michelangeli.


PRD/DSD 250 266


opus_hd_or.png  chocclassica.jpg 5diapasons.jpg   mw_logo_190.gif  IRR_Outstanding_logo.jpg logo.gif








Parcourir cette catégorie : Piano